Qui dit jeux concours dit publicité !

Qu’est-ce qui peut bien motiver une marque ou un commerçant pour organiser un jeu concours ?

 

Se faire connaître évidemment !

Et savez-vous qu’on retient mieux un nom pour lequel on a joué ? Normal, on l’a lu plusieurs fois, on l’a parfois écrit. De plus, il est associé à l’espoir de gain, donc de plaisir, et le plaisir, on aime à le reproduire !

Qui dit jeux concours dit publicité !

Je me souviens d’avoir gagné et porté un T-shirt brodé d’une inscription. En fait le nom d’un saucisson inconnu dans ma région. J’ai retrouvé cette charcuterie en Lorraine, 2 ou 3 ans plus tard… instinctivement le mot m’est revenu, j’ai été tentée d’acheter !

On m’a dit que les retombées d’un concours sont d’un meilleur rapport qualité-prix qu’une campagne de publicité normale. À cause de la notion de l’intérêt de gagner, beaucoup de gens lisent et relisent les supports. Le coût n’est pas trop important, d’ailleurs la valeur des lots a considérablement diminué.

Il n’est guère de film dont on nous annonce la sortie sans un jeu, devenir possesseur de 2 tickets pour aller au cinéma en couple, je dis oui. De même, la nouvelle saison des parcs à thème régionaux, Terra Botanica, parc Astérix ou Le Puy du Fou est lancée à grand renfort de placards, dans la presse régionale, avec la possibilité de recevoir des entrées gratuites si votre SMS coïncide avec un instant gagnant.

Une émission retraçant les 100 années du Tour de France montrait la présence de la caravane publicitaire dès l’origine du fameux circuit cycliste. Avec la brillante idée d’associer des marques françaises bien connues, les initiateurs de cette épreuve ont trouvé une source de financement inépuisable. Les marques ont modelé une caravane publicitaire originale, joyeuse, colorée, un vrai spectacle en soi. Le public apprécie ce type de publicité. En regardant le Tour 2013, des images, des couleurs vous frappent, Cochonou et ses deudeuches à carreaux, l’encadré Vittel placé jusque sur les T-shirts des équipes de maintenance, le jaune du champion et de la banque LCL… et la liste est incomplète !

La rentrée des classes, l’anniversaire de l’enseigne… dates inéluctables pour guider nos achats en grande surface. Sous condition d’avoir mis dans le chariot tel ou tel produit, la caisse génère automatiquement un message (majoritairement quelque chose du style : « Perdu, retentez votre chance une autre fois »), peu importe, vous avez acquis ce que l’on voulait vous vendre !

Les quotidiens régionaux s’invitent une semaine dans le bureau de tabac ou la supérette du village, avec un stand impossible à manquer, vous recevrez un porte-clés, un crayon à bille et comme le titre y est gravé, vous repenserez à ce journal… peut-être deviendrez-vous un nouvel abonné.

Parlons de La Redoute et autres consorts de VPC dont le bulletin de participation n’est pas loin de la feuille de commande, ce qui peut prêter à confusion.

Les jeux consistant à créer un logo, à dessiner un personnage pour une marque ont presque disparu, ces tâches sont plutôt confiées à des professionnels. Dommage, j’aimais beaucoup ce genre d’épreuves. Un fabricant d’enveloppes souhaitait qu’on en fabrique une originale. La mienne, en forme de chouette m’a valu un voyage à Londres. Maître Kanter nous a fait plancher sur une devise à partir des lettres de son nom (pas facile d’inclure le K, lettre qui rapportait un maximum de points), le brasseur nous a offert une soirée restaurant, arrosée à la bière bien sûr !

Et ça vient de sortir et ça se développe de façon exponentielle : les jeux avec obligation d’achat. S’il s’agit d’un paquet de coquillettes vite utilisable à la maison, n’hésitez pas, prenez-le, mais 3 bouteilles de whisky parce qu’un numéro est caché derrière l’étiquette, je suis réticente !

Pour valider votre participation, il se peut qu’on vous demande de visionner une vidéo où les images se mêlent aux logos marchands, impossible d’y couper puisqu’elle vous délivre seulement à la fin un code à taper ou l’accès au formulaire.

Attention, la publicité peut vous envahir contre votre gré : à la fin de certains bulletins sur internet, on vous demande de cocher une petite case autorisant l’envoi de newsletters et autres infos de l’organisateur, ou pire des partenaires. Ceux-là, vous n’en mesurez pas le nombre. Si vous avez négligemment noirci le petit carré, vous voyez votre BAL (boite aux lettres) se remplir d’offres pour les croisières, les sites de rencontres, toutes sortes de marchands de vêtements, ustensiles de cuisine etc, etc, etc. Que de la publicité indésirable !

Parfois, cette case est pré cochée, ouvrez l’œil. Au pire, désabonnez-vous.

Mention spéciale pour Facebook qui souhaite consulter vos listes d’amis. Pensez à effacer de temps à autres les traces de leurs passages sur votre page. Il serait sans doute bon d’avoir un compte Facebook spécial, comme certains se sont créés un mail supplémentaire (vous pouvez toujours créer une adresse email simplement et gratuitement).

Personnellement, lors des foires, je zappe systématiquement, les propositions de tirage au sort des assurances, fournisseurs internet et téléphonie et cuisinistes, ils constituent juste un fichier de clients à rappeler et à rappeler encore.

À éviter absolument : « Vous avez remporté un séjour aux Canaries… en payant juste les frais de dossier et le transport ». Probablement une offre de vacances en temps partagé, avec, sur place une incitation à souscrire à cette formule régie par une loi en pays étranger… presque sans délai de réflexion… le piège !

Pareillement, l’annonce par téléphone d’un repas ou d’une journée d’excursion offerts aux couples de plus de 60 ans, ne promet rien d’autre qu’une démonstration-vente.

Quelle conclusion sur la publicité ?

Donc, il y a bien longtemps que nous l’avons compris, les organisateurs de concours ne sont pas des philanthropes, mais des commerciaux recrutés par les marques pour attirer de nouveaux clients. À nous de savoir si le jeu en vaut la chandelle.

Posté le by Helie Posté dans Les Jeux-concours

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/45/d285772923/htdocs/astuces-jeux-concours.com/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Ajouter un commentaire

You must be logged in to post a comment.